Comment optimiser un contenu pour le référencement naturel ?

Oui, le contenu est important pour référencer un site web. Et non, il n’y a pas de solution miracle pour optimiser un contenu à la perfection dans le référencement naturel. Tout est relatif, car pour chaque mot clé ciblé, la SERP (page de résultats de recherche) est différente. La manière de rédiger et d’optimiser son contenu sera donc également différente. L’objectif est donc d’analyser ce que font les concurrents sur une SERP, quels sujets ils abordent, quelle structure de titres ont-ils choisis pour répondre à quelle intention de recherche, quels sont les mots clés les plus utilisés ? Toutes ces questions nous permettent d’avoir une idée de ce que Google attend comme résultat de recherche à un mot clé donné. Ensuite vous pourrez passer à l’optimisation de votre texte.

Voici mes conseils pour rédiger des contenus optimisés qui se positionnent sur Google :

La première règle est d’écrire pour le lecteur. C’est l’humain qui doit être satisfait du contenu, pas les robots. Évidemment, il est essentiel tenir compte du moteur de recherche lors de la rédaction, mais ce ne doit pas être le seul point de mire. Le contenu doit être bien écrit, facile à lire et à comprendre tout en étant optimisé pour les moteurs de recherche. L’UX devient d’ailleurs critères à ne pas négliger pour le SEO. On parle désormais de SXO, un référencement naturel qui prend en compte l’expérience de l’utilisateur.

optimiser son contenu pour le référencement naturel

Répondre au mieux à l’intention de recherche de l’utilisateur

La deuxième règle consiste à répondre le mieux possible à l’intention de recherche de l’utilisateur. Lorsqu’une personne saisit une requête sur Google, elle a une intention spécifique. Ce peut être de trouver des informations, d’acheter des produits, de trouver le meilleur prix, etc. Votre contenu doit être en mesure de répondre à ce besoin.

Pour ce faire, vous devez d’abord identifier les différents types d’intentions de recherche que l’on peut distinguer sur une SERP puis adaptez votre contenu en fonction du mot-clé ciblé.

Il existe 4 principaux types d’intention de recherche :

  • Informationnelle : l’utilisateur recherche des informations
  • Navigationnelle : l’utilisateur souhaite se rendre sur un site web spécifique
  • Transactionnel : l’utilisateur veut acheter un produit ou un service
  • Commerciale : l’utilisateur recherche le meilleur prix pour un produit ou un service

Vous devrez donc rédiger un contenu qui répond à l’une de ses intentions. N’essayez pas de répondre à toutes les intentions de recherche à la fois. Ça ne fonctionne pas 😉

optimiser son contenu pour le référencement naturel

Optimisez votre contenu avec le champ sémantique de votre mot-clé principal

Pour optimiser votre contenu, vous devrez identifier le champ sémantique autour de votre mot-clé principal. Un champ sémantique est un groupe de mots-clés relativement proches. Par exemple, les mots « lait », « fromage » et « yaourt » appartiennent au même champ sémantique et c’est logique de les retrouver dans le même contenu. Pour trouver le champ sémantique d’un mot clé je vous recommande d’utiliser SEO Hero Tech et Yourtextguru.

Ces deux outils vous donneront la liste des mots clés les plus utilisés sur une SERP. Ils analysent le contenu des 100 premières pages de Google pour définir une fréquence idéale en terme d’utilisation de mots clés. C’est donc un atout de taille pour rédiger un contenu optimisé SEO.

Différenciez-vous des concurrents en apportant une valeur supplémentaire au contenu

Pour se démarquer de la concurrence, il est essentiel de proposer un contenu plus riche et plus complet. Google recherche la meilleure réponse à la requête d’un utilisateur. Pour être cette meilleure réponse, vous devrez, certes vous baser sur ce que vos concurrents font déjà, mais vous devrez surtout faire mieux qu’eux.

Pour cela, améliorer la pertinence de votre contenu et l’expérience de l’utilisateur. Pour vous donner un exemple, Ferrari a mis sur ces pages de ventes un audio du bruit de la voiture. Cela rajoute une valeur à la page améliore son classement.

Vous pouvez aussi :

  • Rédiger des articles plus longs (minimum 1500 mots)
  • Optimiser vos balises SEO (Title et Meta Description)
  • Ajouter des éléments multimédias (images, vidéos, audio, etc.)
  • Rédiger des Text Alt pertinents
  • Utiliser les rich snippet FAQ, avis, prix, etc
  • Ajoutez des liens internes vers d’autres articles de votre site
  • Mieux structurer vos articles avec des h2 et h3
  • Utiliser des paragraphes courts (1 à 2 lignes).

Pour plus de conseils sur l’optimisation d’un texte, vous pouvez demander à un rédacteur de contenus en Freelance. Le rédacteur web connait les meilleurs pratiques à suivre pour rédiger un contenu optimisé.

Conclusion

Pour terminer sur l’optimisation d’un contenu SEO, Je voudrais vous donner un dernier conseil. Les algorithmes de Google sont de plus en plus sophistiqués et sont capables d’identifier un contenu de faible qualité. N’essayez donc pas de tromper le système avec de la traduction de textes ou de l’intelligence artificielle, cela ne fonctionnera pas à long terme 😉

référencement naturel et rédaction web organisation

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité