L’ennui est-il bon pour notre bonheur ?

Entre ennui, bonheur, souffrance, colère, malheur, raison, pensée,  angoisse, désirs, sagesse, vérité, joie, douleur, tristesse, voilà l’expérience de notre vie. Que de manques de satisfaction ou, au contraire, de plein bonheur qui nous animent au quotidien. Comment trouver la satisfaction dans l’ennui ? Comment ce sentiment ou cette sensation peut-il devenir un chapitre idéal qu’il nous faut absolument lire et qui nous aide à mieux aller ? Découvrons les principe de l’ennui, ce qu’il entraîne et pourquoi il est bon de parfois s’ennuyer.

ennui bon pour notre bonheur rédaction zen

L’ennui correspond à un sentiment d’inexistence temporaire. N’avoir rien à faire, ne pas savoir à quoi penser ni désirer… Cette vacuité dans notre existence fait souvent peur et peut mener à des souffrances chez certains d’entre nous. Si cette souffrance n’est heureusement que temporaire, la philosophie, par le biais de Schopenhauer ou de Kant notamment, la décrivent comme une nature propre de l’esprit humain. Bon, il faut avouer que tout cela n’est pas très gai vu de ce côté-ci.

Vous, cher lecteur, qui êtes plutôt d’un naturel optimiste et êtes assez loin de la métaphysique, comment vivez-vous l’ennui ? Est-ce pour vous une punition ? Est-ce un moment de sagesse que vous appréciez ? Est-ce le moment idéal proche de la joie de vivre, aimé par les pros du développement personnel ? Je penche plutôt vers un moment très utile, une sorte de principe de vie qui correspond au ralentissement de fonctionnement de notre cerveau au profit d’un repos bien mérité et nécessaire à une prise de conscience de notre soi. Vous allez voir que vous ennuyer n’est pas un malheur absolu !

Larousse décrit l’ennui comme une « lassitude morale et une impression de vide engendrant de la mélancolie, produite par le désœuvrement, le manque d’intérêt et la monotonie« . Vous voyez ici que l’on peut s’ennuyer tout en étant actif si l’on s’arrête sur « le manque d’intérêt’ et la « monotonie ».

Chez Rédaction Zen nous accueillons des rédacteurs web freelances de tout caractère. Des rédacteurs gais, enjoués et audacieux ; des rédacteurs web plus calmes et en retrait. Nous représentons à nous tous l’ensemble de la société. Entre savoir gérer ses émotions et les laisser s’exprimer ou comprendre la frustration et comment la gérer au mieux, nous voilà dans un immense lac, entourés d’émotions qui nous envahissent chaque jour un peu plus. Voilà donc une bonne raison de laisser poindre l’ennui !

s'ennuyer bon pour le bonheur rédaction zen

Pourquoi s’ennuyer est bon pour notre bonheur ?

Nous allons voir que l’ennui est un chemin menant vers le bonheur. Savez-vous que vous ennuyer vous permet de : 

  • stimuler votre créativité ? 
  • vous retrouver face à vous-même ? 
  • vous reposer l’esprit ? 

Ainsi, lorsque vous voyez l’ennui arriver comme une souffrance, pensez plutôt à ce qu’il vous apporte. Résistez à traîner sur votre téléphone durant des heures et offrez plutôt à votre esprit un moment de sagesse au lieu de rester dans l’agitation perpétuelle.

Notre cerveau nous donne la possibilité de voyager en un instant, de rêver et de créer. La visualisation positive nous permet ainsi de d’imaginer une existence pleine de satisfaction et de sagesse et de nous tourner définitivement vers le bonheur.

À ce  propos et si vous êtes intéressé par le sujet, je vous recommande de vous rapprocher des écrits d’André Comte-Sponville. Entre un texte sur « la vie a-t-elle un sens ? » ou celui sur la liberté « Comment être libre », André Comte -Sponville rapproche la philosophie classique avec nos besoins actuels.

Pourquoi ne voulons-nous pas nous ennuyer ?

Nous suivons souvent, sans le savoir, les fameuses Pensées de Pascal où il écrit l’ennui de la façon suivante : 

« Ennui. Rien n’est si insupportable à l’homme que d’être dans un plein repos, sans passion, sans affaires, sans divertissement, sans application. Il sent alors son néant, son abandon, son insuffisance, sa dépendance, son impuissance, son vide. »

Nous avons ainsi peur d’aller contre notre nature qui est d’être sans cesse occupé. Au lieu de cela, pourquoi ne pas essayer l’ennui comme source de bonheur ?

Je vais vous donner quelques pistes pour accepter de bonne volonté l’ennui dans votre quotidien. 

ennui source de bonheur

Comment faire de l’ennui un moment de bonheur ?

Prenons l’exemple suivant : vous avez terminé l’écriture de votre mission de rédaction web. Vous avez une heure « à perdre » et ne savez pas quoi faire ? C’est parfait ! Voici un moment idéal pour vous ennuyer ou plutôt pour profiter de vous. Laissez monter en vous ce désir de ne rien faire et de n’avoir rien à faire ! Vous emmagasinez ainsi de la satisfaction du travail accompli et du plaisir à être avec vous.

Voir l’ennui comme un but de faire jaillir la créativité

Lorsque je réfléchis à mes futures peintures ou illustrations, je me mets toujours en mode « je m’ennuie » ! Pourquoi ? Parce que tout simplement je n’ai pas à penser à ce qu’il me reste à faire et je suis entièrement à ma réflexion.

C’est à ce moment-là que je vais avoir une idée et que je vais mettre l’effet de ce repos forcé au service de mes projets. C’est en quelque sorte une séance de brainstorming plus légère que vous vous offrez !

Laisser voguer son esprit, divaguer sans raison ni but et se laisser aller physiquement sont un excellent moyen de faire venir à soi une idée de texte pour son blog ou une idée créative.

Voir l’ennui comme un lieu d’inspiration

L’homme a besoin d’inspiration dans son quotidien. Ne serait-ce que pour savoir quoi faire à manger ou occuper sa journée de repos. C’est en voyant l’ennui comme un lieu d’inspiration que vous doperez votre productivité et allégerez votre charge mentale.

Vous allez ainsi profiter de ce moment idéal pour trouver le désir en vous d’une vie plus calme ou, au contraire, de passer d’une vie bien rangée à des expériences plus motivantes et plus animées. Vous penserez à la maman freelance et rédactrice que vous êtes et mettrez en place des solutions d’amélioration de cet état.

Pourquoi ne pas non plus réfléchir à votre qualité de vie au travail ? Ce qui vous plaît dans votre métier de rédactrice web, ce que vous n’y aimez pas et trouver ainsi une solution d’amélioration de votre temps de travail ? 

Pensez, lorsque vous vous ennuyez à prendre du recul et à voir ce moment comme un temps de sagesse et d’introspection. Vous trouverez dans ce « je m’ennuie » une vérité qui vous échappe peut-être, une nouvelle satisfaction ou, pourquoi pas, verrez le moment émergeant d’un nouveau chapitre de votre vie à ouvrir. Ouvrez-vous ainsi à la joie de vivre, malgré cet ennui qui vous gagne parfois !

See ya !

Tenzin Tsémé Véronique Alber Latour


Tsémé
Rédactrice Web
Responsable éditoriale

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité