Temps de travail en rédaction web et liberté du freelance

Comme nous l’avons évoqué dans l’article « Êtes-vous un entrepreneur dans l’âme », le temps de travail en rédaction web peut être synonyme de liberté puisqu’il est un des 3 composants de la liberté de l’entrepreneur qui sont, pour mémoire la liberté de temps, la liberté créative et la liberté financière. Cette liberté de temps signifie, pour la plupart d’entre nous de faire des choses lorsque nous en avons envie, sans avoir à nous justifier auprès d’un supérieur hiérarchique. Voyons plus en avant ce que signifie la liberté dans notre temps de travail en rédaction web.

rédaction web rédaction zen
temps de travail rédacteur web

Définition de la liberté du rédacteur web

Bon, nous n’allons pas nous mentir, nous sommes devenus rédacteur ou rédactrice web pour obtenir davantage de liberté. Oui mais, parce qu’il y a toujours un mais, le sommes-nous vraiment ? De nombreux débutants dans le métier pensent que oui, nous sommes libres ! Si nous nous en tenons à la notion même de ne pas aller travailler tous les jours au bureau, de pouvoir nous lever à l’heure qui nous convient, de bosser en peignoir et de s’octroyer une demi-journée de plage quand on en a envie, alors oui ! Nous sommes libres. 

liberté rédacteur web

Si nous fouillons un peu plus en profondeur, le sommes-nous vraiment ? Un rédacteur web de ce nom réalise des missions de rédaction de contenus pour son client. Il est donc lié par un contrat (écrit ou moral) envers celui-ci sans qu’aucun lien de subordination* n’existe entre vous.

Cette absence de lien de subordination ne vous libère cependant pas d’un contrat commercial qui entraîne, de part et d’autre, des obligations.

* Lien de subordination : lien entre un employé et un employeur où ce dernier peut avoir un certain pouvoir coercitif (réglementé par le Code du travail).

L'engagement du rédacteur web envers son client

Puisque nous parlons de liberté, intéressons-nous à la relation entre le rédacteur web et son client

Votre première liberté est d’accepter ou de refuser la proposition de mission. Voilà la principale différence avec un statut de salarié où l’employeur a le loisir d’imposer une tâche à son employé sans que celui-ci ne puisse la refuser (tant qu’elle entre dans ses prérogatives bien évidemment). 

Vous avez donc, avant de vous engager, la possibilité de refuser une mission si celle-ci ne vous convient pas : 

  • mission ne correspondant pas à vos tarifs habituels
  • contenu à rédiger n’entrant pas dans vos capacités de rédaction ; 
  • thème n’étant pas en adéquation avec vos valeur de rédacteur ou de rédactrice web.

Sachez qu’une fois la mission acceptée et qu’un contrat de rédaction soit signé ou non (ou un devis accepté), vous êtes alors engagé.e envers votre client et avez un contrat commercial à respecter.

Vous vous engagez ainsi à rendre votre texte selon les brief demandé par votre client : délai de remise du texte, nombre de mots, style de rédaction, contenu adapté au thème, utilisation de mots-clés et de techniques de référencement, etc.

Si vous ne respectez pas vos engagements, votre client peut tout à fait considérer le contrat comme non respecté et ne jamais régler votre prestation.

L'engagement du client envers le rédacteur web

Votre client doit mettre à votre disposition différents éléments dans le brief de contenu énumérés ci-dessus et doit s’engager sur une date de règlement acceptée par les deux parties.  

Il peut également vous donner des liens et des éléments qui vous permettront de lui remettre un contenu dûment documenté si sa spécialisation est technique et particulière. 

Vous pourrez, de votre côté, vérifier l’existence réelle de l’entreprise (via societe.com) ce qui vous permettra de connaître : 

  • l’ancienneté de l’entreprise ; 
  • la situation géographique ; 
  • les résultats et bilans. 

Votre client devra vous préciser la façon dont il compte vous régler : chèque ou virement (je vous recommande de ne jamais accepter de paiement en liquide et de privilégier un virement bancaire).

La gestion de notre temps de travail et liberté d'action

Une fois votre contrat commercial signé, vous voilà maintenant libre de l’organisation de votre temps de travail en rédaction web. Que cela signifie-t-il ? Il s’agit de mettre en place votre planning et de rédiger le texte qui vous a été demandé.

Voilà votre liberté commence ici : 

  • rédiger le texte quand vous en aurez envie ; 
  • travailler le matin, l’après-midi ou même la nuit ! ;
  • commencer votre rédaction puis la reprendre un peu plus tard ; 
  • travailler depuis le bord de la piscine ou dans votre jardin ; 
  • bosser en pyjama (je ne vous le recommande pas :o)) ;
  • partir au bout du monde.

Voilà votre liberté ! Comme nous en avons déjà parlé dans un article du blog sur le rythme journalier du rédacteur web en télétravail, voilà un des avantages du métier de rédactrice web dans le guide métier de Rédaction Zen.

Les conseils de Rédaction Zen en liberté de temps de travail en rédaction web

Nous vous accompagnons dans votre quotidien de rédacteur web, que vous soyez en France, en Belgique, en Suisse, au Québec, à Madagascar ou en Afrique. Nous ne pouvons bien évidemment pas coller à la culture de chaque pays, mais voyez malgré tout comme nos cultures sont riches et peuvent tout à fait se compléter autour de la rédaction web et de la francophonie ! 

Pour ce qui est de votre organisation, nos conseils sont valables pour tous ! 

  • ne procrastinez pas ;
  • fixez une date de rédaction dans votre planning et respectez-la ; 
  • soyez vigilant avant d’accepter une mission ;
  • vérifiez le temps dont vous disposez avant de vous engager ; 
  • choisissez de préférence des thèmes qui sont en adéquation avec votre spécialisation.

Si ces éléments sont respectés vous verrez que vous travaillerez sereinement, que vous ne subirez pas le temps consacré à votre rédaction, mais que vous apprécierez justement ces moments passés à rédiger.

Oui notre liberté est sacrée et croyez-moi il vau mieux refuser une mission plutôt que de vous sentir pieds et poings liés !

See ya !

Tenzin Tsémé Rédaction Zen

 

Tsémé

Cet article a 2 commentaires

  1. Ayélé

    Tsémé, merci pour vos conseils pratiques, surtout par rapport à notre temps de rédaction.
    Personnellement, lorsque je rédige, je m’aère l’esprit puis je reprends la rédaction un peu plus tard. Je pensais que ne pas réussir à tout rédiger d’un trait était une tare.😁
    Après, je ne sais pas si avec l’expérience ça peut changer, mais je suis rassuré de savoir que nous pouvons tout à fait gérer notre temps de rédaction de cette façon.

    1. Tsémé

      Heureusement que l’on peut s’aérer la tête… sinon ce serait rapidement insupportable !
      Oui l’avantage du métier est vraiment notre liberté d’organisation qui implique néanmoins un cadre pour tenir les délais de rédaction.
      Bien à toi !
      Véro

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité