Être freelance, une autre expression de nous-même

Lorsque l’on demande à un travailleur indépendant pourquoi il a franchi le pas et et devenu freelance, la réponse est très souvent la même : je veux travailler en toute indépendance, avoir les horaires qui me plaisent et gagner de l’argent. Et si l’on pose la question suivante à ce même entrepreneur : et si tu étais riche et n’avais plus à travailler, est-ce que tu travaillerais quand même ? Là, la réponse éclate le rang des entrepreneurs en deux… Celui qui ne veut que faire de l’argent et celui qui a vraiment l’âme d’un entrepreneur. Pour le premier, l’entrepreneuriat est un moyen de gagner de l’argent, point. Alors que pour l’autre, travailler pour soi signifie s’éclater, rendre service aux autres, appartenir à une communauté (de rédacteurs web ou autres). Cet entrepreneur a ici le sens de la satisfaction dans son travail. 

entrepreneur travailleur indépendant freelance
entrepreneur travailleur indépendant freelance

De quel côté vous situez-vous ?

Vous êtes rédacteur web ou en passe de le devenir. Il est donc intéressant de savoir pourquoi vous l’êtes devenu et quel entrepreneur êtes-vous ! Où se trouve votre âme d’entrepreneur ? Et quel est votre but ?  Sachez que être opportuniste peut parfaitement fonctionner un certain temps, mais cela ne dure jamais ! 

Il est certain que le choix de départ peut être désirer gagner de l’argent de votre activité. Cette étape vous demande de mettre en place des actions comme trouver des clients, fidéliser votre clientèle, avoir des prix de rédaction corrects. 

Si vous êtes dans le cas de l’entrepreneur qui recherche uniquement le profit, vous allez, au fil du temps, devenir esclave de votre activité et surtout, vous allez vous mettre une pression énorme : des sous, encore et toujours des sous. Est-ce pour cela que vous avez choisi d’être freelance ? Avez-vous pensé à votre qualité de vie ? 

Il est vrai que si, au début de votre activité vous vous êtes focusé sur le fait de gagner suffisamment d’argent et après y être arrivé, vous avez peut-être envie, aujourd’hui de profiter différemment de votre quotidien

C’est exactement ce qui m’arrive aujourd’hui, voilà pourquoi Rédaction Zen est né !

J’organise ma vie de freelance !

Tous les entrepreneurs vous le diront, il n’y a rien de mieux que la satisfaction d’un business qui fonctionne ! Un business où l’on reconnaît nos talents et nos capacités à rédiger, créer ou animer.  À cela vous devez ajouter le fait d’être absolument aligné avec vous-même. Comment peut-on être freelance et ne pas être aligné avec ce que l’on désire être ? 

Si je réfléchis à mon alignement, voilà ce que je peux en dire : 

  • ne pas avoir à me lever tous les matins à 6 h et passer 2 h dans les transports ; 
  • pouvoir m’octroyer une journée de repos lorsque j’en ai envie ; 
  • ne plus rédiger les week ends.

Ca, c’est mon côté j’fais c’que j’veux quand j’veux ! 

Mais mon alignement principal est : 

  • partager ; 
  • transmettre ; 
  • aider.

Voilà mon vrai moi ! Et là se pose la question de trouver à la fois un job qui me permet de ne pas avoir à me lever à 6h, de pouvoir me poser lorsque j’en ai envie et d’aider les autres et mettre mes compétences en action. La rédaction était donc le job idéal puisqu’il contient le côté créatif qui m’anime (je suis peintre, sculpteur et illustratrice), me permet d’écrire et d’aider mes clients à obtenir une meilleure position et visibilité de leur site. 

Mais (vous savez qu’il y a toujours un mais…) voilà, rédiger uniquement durant _ à 9 h para jour ne me satisfaisait pas. J’ai cherché, tourné, retourné et un soir, eurêka ! Je vais faire un magazine et un blog pour transmettre mes connaissances en bien-être et mon expérience aux rédacteurs ! Je me suis entourée d’une équipe qui est dans le même état d’esprit et Rédaction Zen est né ! 

Pour cela j’ai décidé de diminuer mon chiffre d’affaires et de me libérer du temps pour ce projet et pour votre magazine ! Ce sacrifice ne me coûte rien puisque j’ai tout prévu depuis quelques temps et que j’ai réussi à stabiliser ma petite entreprise. 

Et savez-vous pourquoi j’ai fait cela ? Pour créer une nouvelle version de moi-même. Une véritable expression de mon identité qui me permet d’exprimer ma créativité dans de bonnes conditions tout en vous apportant une aide dans votre quotidien. 

Rcherchez qui vous êtes vraiment

Je ne peux que vous encourager à rechercher qui vous êtes vraiment ! Prenez conscience que oui il vous faut travailler pour faire rentrer de quoi payer votre loyer et manger autre chose que des pâtes, nous sommes bien d’accord. Mais (tiens le voilà revenu lui !) pensez aussi à vous et à ce que vous recherchez vraiment. 

Si vous débutez dans la rédaction, focalisez-vous sur vos premiers clients, cherchez des missions régulières pour vous assurer un revenu un minimum stable. Une fois cela acquis (cela peut prendre une année), pensez à vous retourner et à regarder derrière celle ou celui que vous avez laissé sur la ligne de départ. 

Êtes-vous aligné avec vous-même ? La masse de travail quotidien correspond-elle à ce que vous êtes capable d’intégrer dans votre quotidien et dans votre moi profond ? 

Si j’ai partagé un peu de moi dans cet article, c’est tout simplement pour vous dire d’être toujours vigilant à l’entrepreneur que vous devenez. Être rédacteur web oui ! Être débordé ou en burn out non ! Privilégiez toujours des actions qui vous donneront de l’impulsion pour la suite de votre carrière pro. 

Si vous acceptez une mission qui ne vous satisfait pas entièrement, faites-la comme il faut, en tant que professionnel qui respecte son client et se respecte. Parallèlement, mettez en place de nouveaux objectifs qui vous permettront d’évoluer comme vous le désirez. C’est primordial ! 

redacteur web freelance

Je vous laisse méditer sur ces points ! 

Ayez toujours à l’esprit qu’être entrepreneur est une sacrée chance ! Vous allez ou avez déjà franchi la porte de votre nouveau monde, ne le laissez se faire envahir par des choses qui vous sont, au final, toxiques. Apprenez à prendre du recul, à faire certains compromis dans la mesure du raisonnable et à développer votre petite entreprise en étant réellement le seul maître à bord

See ya !

Tenzin Tsémé Rédaction Zen



Tsémé

Cet article a 2 commentaires

  1. Sylvie

    C’est amusant, nous avons les mêmes alignements : gérer son temps comme on le souhaite (je veux me lever à 07:00 et pas avant !, pouvoir prendre un jour quand il fait beau pour partir en rando et ne pas bosser le week-end 🙂 ) et vouloir aider, partager et transmettre. Je me reconnais dans cet article… et du coup, ça me rassure !
    Et merci pour tes bons conseils de survie ! 😉

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité