Comment transformer ses problèmes

Je partage avec vous aujourd’hui une réflexion assez profonde sur la transformation de nos problèmes en bonheur par l’adoption d’une bonne attitude. Je vais, pour cela, vous dépeindre quelques situations pour vous permettre de mieux appréhender ce concept, qui est loin d’être évident pour la majorité d’entre nous hélas. Notre culture nous renvoie tout droit vers notre éducation judéo-chrétienne où le mea culpa est utilisé souvent à tort et vient créer en nous une souffrance due à la culpabilité, aux regrets, aux remords et autres sentiments entraînant de la colère. Cet ensemble ne peut que créer des obstacles vers le bonheur que nous recherchons tous. 

transformer ses problèmes en bonheur
transformer ses problèmes en bonheur

Quelle est la définition du bonheur ?

Le bonheur, cette sensation et ce sentiment que nous recherchons tous, même à l’insu de notre plein gré^^ ! Qu’est-ce que le bonheur ? Le bonheur est tout à fait personnel. Mon bonheur n’est pas le même que celui de mon voisin. Le sien est encore différent de celui de son autre voisin. À chacun sa voie pour le trouver et progresser. 

Il ressort de cet état que nous nous laissons emporter par nos choix qui peuvent être heureux comme malheureux et qui nous entraînent vers une fuite du bonheur ou, au contraire, par la plénitude que celui-ci induit. Notre esprit joue un rôle prépondérant dans notre quête du bonheur. C’est donc à nous, et à nous seul, de trouver notre voie et d’adapter notre esprit selon les moments de vie que nous traversons pour être à même de transformer un état de souffrance en bonheur (ou du moins, à essayer de s’en rapprocher le plus possible). 

Une prise de conscience obligatoire

Afin de mieux comprendre nos états émotionnels, nous nous devons d’avoir une prise de conscience sur ce que nous vivons au quotidien. Cette prise de recul est obligatoire pour nous permettre de changer et de savoir quoi mettre en action pour nous sortir d’un quotidien qui ne nous convient pas. Oui, je sais, vous allez me dire, que quelquefois on se sent coincé dans une situation et on ne sait pas comment se tirer de là… 

Il existe toujours une solution, du moins dans la plupart des cas. Et si cette solution n’existe pas, alors l’acceptation que celle-ci vous aidera. Aucune situation, quelle qu’elle soit, ne dure à jamais. L’impermanence est toujours à l’œuvre, ne l’oubliez jamais. Il n’est rien qui ne dure à jamais et vos problèmes en font partie.

La transformation de notre esprit

C’est ici qu’intervient la transformation de la pensée et de notre esprit. Si vous restez constamment englué dans votre mal-être ou dans une situation qui ne vous convient pas, comment vous sentir mieux ? Impossible ! Votre esprit vous fait ressasser, retourner dans tous les sens le même problème, vous ne dormez plus et allez même jusqu’à vous créer des maladies. Triste n’est-ce pas ! C’est ce qui peut hélas arriver lorsque l’on hésite à choisir sa reconversion professionnelle, dur de faire le pas et de lancer sa propre petite entreprise, que l’on soit rédacteur web, développeur, référenceur ou dans une branche autre que celle du digital

Quand vous êtes face à un problème, nul besoin d'en faire une montagne de douleur. Soit il y a une solution et vous finirez bien par la trouver. Soit il n'y a aucune solution et dans ce cas rien ne sert de vous torturer.
redaction web transformer ses problèmes
Dalaï Lama

Comment utiliser notre souffrance pour allez vers le bonheur ?

J’avoue que je vous secoue peut-être un peu, je le reconnais bien aisément. Je suis intimement persuadée que tout problème surgissant dans notre vie est mis sur notre chemin pour nous aider à avancer sur un mieux-être qui ne peut que nous attendre. Nous pouvons ainsi nous aider (et devenir notre propre soignant) en prenant l’habitude d’éliminer la colère dès qu’un obstacle se présente. Vous verrez qu’au fur et à mesure, les problèmes et soucis s’aplaniront puisque vous ne leur accorderez plus autant d’importance que vous le faisiez par le passé.

Le premier point à aborder est l’égoïsme. Dès lors que vous ressentez tout situation se présentant comme étant un problème potentiel, elle le deviendra. Je m’explique : vous n’aimez pas le café tiède. Le serveur vous en apporte hélas un. De suite, après avoir goûté le café, vous faites une grimace : « pouah ce café est tiède, quelle horreur ! ». Et voilà, vous avez un premier problème : votre café est tiède et vous en voulez de suite au cafetier qui a dû le faire attendre trop longtemps sur le comptoir. Votre second problème est de trouver le serveur pour lui demander (d’une façon agacée of course) de vous ramener un café bien chaud cette fois ! (avec une forte inflexion de la voix sur « cette fois »). 

Moralité : vous vous agacez, vous vous énervez, vous êtes perçu comme quelqu’un de désagréable et, surtout vous donnez de l’importance à un fait, ma foi, pas très important et générez en vous de l’irritabilité bien au-delà de toute convenance. 

Si tout ce qui se passe autour de vous n’entre pas dans vos cases, tout devient alors source d’insatisfaction et vous êtes malheureux.

redaction zen
redaction zen bonheur et problèmes

Le rôle de votre esprit

Si nous nous arrêtons quelque peu sur cette histoire de café tiède, tant que vous ne comprendrez pas que votre seule colère émane de vous, vous ne trouverez jamais le bonheur. Il ne s’agit pas ici du bonheur matériel ici, bien que le cheminement soit exactement le même. Il s’agit de vous et de votre ressenti qui feront que l’expérience du café tiède va déclencher chez vous une colère que j’aime appeler la colère de conséquence et qui correspond à : 

Mon café était tiède > le patron du café est un imbécile > le serveur aurait dû le savoir > j’ai attendu pour avoir mon nouveau café > le voisin de table m’a regardé d’un sale œil lorsque j’ai réclamé > zut je me suis brûlé avec mon nouveau café > quel imbécile, mon café est trop chaud maintenant ! > je me lève trop vite et fais tomber mon sac au sol > c’est malin, tout le monde me regarde > je suis énervé > je ressens de la honte > je ne mettrai plus jamais les pieds dans ce café ! Fin de la scène ! Coupez ! À vous les studios ! 

Triste isn’t it ?

La solution est en vous

Je pense que vous vous êtes sans doute reconnu dans cet exemple que l’on peut appliquer à tant d’autres ; une voiture qui vous bloque le passage, le retard d’un train, etc. Si vous intégrez en vous une autre façon de penser, vous allez voir que tout sera beaucoup plus simple. 

Comment faire ? Si vous faites face à une situation qui ne vous convient pas, pensez tout d’abord : 

  • pourquoi m’irriter pour un simple café tiède ? 
  • quel est l’enjeu de m’irriter ? 
  • quel est le bénéfice que je peux tirer de mon énervement ? 
  • quelle est l’utilité d’un tel énervement ? 

Vous allez voir que tout cela ne sert à…rien ! Vous allez apprendre que certaines situations doivent être endurées et autant les endurer le mieux possible en prenant de suite du recul et en vous posant ces questions, comme une sorte de réflexe. 

Je pourrais, bien sûr, vous donner d’autres exemples. Si je peux me permettre de vous donner quelques conseils sur comment transformer vos problèmes en bonheur, voici une petite liste de comportements à conserver en mémoire, il y va de votre bien-être : 

  • en gardant mon calme, je contribue à maintenir une bonne ambiance autour de moi ; 
  • en ménageant ma colère, je prends soin de moi et de ma santé ; 
  • en apprenant la patience, j’utilise l’antidote parfait à la colère ; 
  • en apprenant l’acceptation d’un fait, je sais qu’une situation ne dure jamais ; 
  • en apaisant mon esprit, je garde mon contrôle ; 
  • en prenant du recul, j’apprends le détachement. 

Pour conclure : le bonheur et la souffrance dépendent votre vous et de vous seul. À vous maintenant d’apprendre à gérer vos émotions en travaillant la patience, le recul, le détachement et la compréhension des choses. Votre bonheur passe par ces différents sentiments, voilà votre chemin que vous devez suivre pour tenter d’atteindre le bonheur. 

See Ya ! 

 

Tenzin Tsémé Rédaction Zen



Tsémé

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité