Cohérence cardiaque : définition, précautions et bienfaits

Article invité rédigé par Monique Pulby, élève en rédaction web. 

La cohérence cardiaque est une pratique respiratoire récente. John et Béatrice Lacey, puis Doc Childre l’ont développée initialement aux États-Unis. David Servan-Schreiber a introduit cette méthode respiratoire en France, au début des années 2000. Les neurosciences ont depuis confirmé l’existence d’un système nerveux autonome propre au système cardiaque. 

rédaxtion zen cohérence cardiaque

Comment définir la cohérence cardiaque ? Des études ont  ainsi démontrer les apports bénéfiques de la cohérence cardiaque sur le mécanisme nerveux dans la gestion de l’anxiété et de la gestion des émotions

Réaliser des exercices respiratoires régulièrement améliore donc la santé et diminue le stress.  Quelles précautions prendre pour bien effectuer ces exercices ? Que pouvez-vous espérer comme bienfaits ? Comment pratiquer ? Nous vous disons tout !

Définitions et contre-indications de la cohérence cardiaque

Avant de nous intéresser à la cohérence cardiaque en elle-même, précisons d’autres notions essentielles qui vont nous aider à comprendre l’intérêt de cette pratique.

Quelles définitions pour mieux comprendre l’impact de cette tehnique

La prise de pouls calcule le nombre de pulsations du cœur en une minute. Mais elle ne détecte cependant pas les accélérations et les ralentissements de notre organe moteur. Et pourtant, pendant ce laps de temps, notre cœur ne bat pas à une vitesse régulière ; des augmentations et des fléchissements de cadence rythment notre respiration. 

L’électrocardiogramme permet d’observer cette variabilité : sur le schéma issu de cet appareil, la courbe oscille de façon harmonieuse ou non entre des hauts et des bas. Selon l’amplitude entre ces deux extrémités, l’état de santé diffère. Plus l’écart est grand, plus vous êtes en pleine forme. Or, la vie quotidienne actuelle est remplie d’éléments anxiogènes. Le cœur doit donc s’accommoder continuellement de ce désordre. Ainsi se définit le chaos cardiaque. 

La capacité du cœur à s’adapter est un signe de bonne vitalité. On en déduit ainsi que le cœur subit des désagréments lorsqu’il est soumis continuellement au stress. Un cœur stressé est journellement en accélération et ne connaît donc plus de repos. C’est là qu’entre en scène la cohérence cardiaque. Cet exercice respiratoire consiste à mettre la variabilité cardiaque en adéquation avec le souffle

Contre-indications

Elles sont minimes. Néanmoins, la technique de la cohérence cardiaque peut générer une hyperventilation ou des vertiges. Les personnes souffrant de problèmes cardiaques prendront conseil auprès de leur cardiologue pour apprendre à bien appliquer ces exercices respiratoires.

 

L’autre contre-indication n’en est pas vraiment une. La pratique requiert un effort de régularité pour que les bénéfices puissent s’observer. Si l’usage paraît simple et gratuit comme on le voit plus loin, cela demande toutefois de la persévérance. C’est là que demeure la principale difficulté de cette pratique.

 

Quels sont les bienfaits ?

La cohérence cardiaque possède de nombreux bienfaits et agit aussi bien sur le cœur, que sur le stress ou bien encore, le sommeil et permet de prendre du temps pour soi. Elle peut donc tout à fait accompagner des techniques de développement personnel

Diminution du stress et apaisement de l’anxiété

Le stress engendre un rythme cardiaque en dents de scie. Le taux de cortisol s’accroît dans le corps. Si, le chaos cardiaque est signe de bonne santé, la courbe de la variation des pulsations du cœur doit cependant être la plus harmonieuse possible. 

cohérence cardique rédaction zen

Or, le stress provoque un rythme cardiaque saccadé et épuisant. La pratique de la cohérence cardiaque harmonise ainsi le rythme cardiaque, apaise et calme l’anxiété et nous aide à retrouver le calme mental. Le seul fait de se concentrer pendant cinq minutes sur vos inspirations et vos expirations détache le mental des soucis quotidiens. Détente immédiate assurée ! 

Amélioration du sommeil

Souvent, le sommeil pâtit du stress de la vie quotidienne. Après une journée remplie d’évènements oppressants et d’objectifs à atteindre, les soucis prennent le dessus et le corps peine à se détendre et à se préparer à l’endormissement. Difficile alors de s’apaiser et même de tenter la pratique de la visualisation positive.

Les exercices respiratoires tranquillisent et permettent de s’endormir plus rapidement. La qualité du sommeil s’améliore. Attention, ceci s’opère seulement après un mois de pratique régulière.

Baisse de l’hypertension artérielle

La cohérence cardiaque contribue par ailleurs à réduire les problèmes d’hypertension artérielle. En effet, cette pratique libère l’hormone natriurétique auriculaire. Cette dernière participe à la modulation de la tension artérielle. Toutefois, les effets salutaires s’observent principalement sur l’hypertension légère.

De nombreux autres effets bénéfiques observés

Le stress fait prendre du poids. En minorant le stress, la pratique de la cohérence cardiaque aiderait alors à maigrir. Par ailleurs, les exercices respiratoires régulièrement répétés abaissent le pourcentage de cortisol dans le corps et augmentent le taux de DHEA, hormone réputée pour son effet anti-vieillissement. 

D’autres effets bénéfiques peuvent être aussi observés : 

  • renforcement de la mémoire,
  • diminution des risques cardiovasculaires,
  • amélioration du bien-être.

Vous l’aurez compris, nous avons tous intérêt à pratiquer la cohérence cardiaque !

 

Comment bien appliquer la cohérence cardiaque ?

À quel moment de la journée ?

David O’Hare, auteur de l’ouvrage, Cohérence cardiaque 3.6.5, recommande d’effectuer la cohérence cardiaque 3 fois par jour. 

  1. Le premier exercice a lieu le matin au lever. 
  2. Une nouvelle séance se déroule juste avant midi. Cet exercice limite alors les coups de pompe après le déjeuner et procure de l’énergie après la pause méridienne. 
  3. Le troisième exercice se déroule vers la fin de l’après-midi. Il permet une coupure avec la journée de travail et prépare une meilleure nuit.

Où ?

Trouvez un lieu éloigné de toute distraction pour pouvoir réaliser l’exercice tranquillement. En effet, la cohérence cardiaque demande un certain recueillement. S’isoler dans un endroit calme vous permet d’améliorer votre concentration et de vous exercer sereinement.

Comment ?

David O’Hare préconise de pratiquer la cohérence 3.6.5 : l’exercice respiratoire s’accomplit trois fois par jour. Le chiffre 6 correspond à six respirations dans une minute. Quant au chiffre 5, il représente la période pendant laquelle vous réalisez la séance, soit cinq minutes.

De nombreuses applications se sont développées ces derniers temps pour vous guider dans les entraînements de respiration cardiaque. Parmi elles, Respirelax est une application gratuite et simple à prendre en main lorsque l’on débute. 

De même, Top Breath vous laisse le choix de paramétrer la durée de vos exercices de respiration et de mettre ou non un fond musical.

 Des vidéos proposent également des séquences de respiration sur YouTube. Tapez juste l’expression “cohérence cardiaque” dans le moteur de recherche pour trouver la séquence qui vous convient.

Vous pouvez le constater : la pratique est simple, gratuite, et peut améliorer réellement votre santé et vous faire basculer du stress vers le bien-être.

Découvrez d’autres techniques pour décompresser

 Sources :  O’Hare David — Cohérence cardiaque 3.6.5 — guide de cohérence cardiaque, jour après jour, Éditions Thierry Soucar, 2012, 102 pages.

Serena Aguirre. Intérêt de la pratique de la respiration en cohérence cardiaque dans le traitement de l’anxiété et des troubles anxieux : revue de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2021. ￿dumas-03463783￿

https://www.coherenceinfo.com/

 

monique pulby rédaction zen

 

article gentiment rédigé par Monique Pulby

Retrouvez Monique sur son compte LinkedIn

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité