Les 10 astuces de rédaction pour la rédactrice web freelance débutante

On a tous débuté un jour en rédaction web. Dès lors où vous avez décidé de vous lancer dans la rédaction de contenu en tant que rédactrice web freelance et que vous avez face à vous une page blanche, n’hésitez pas à consulter cette liste de 10 astuces pour rédiger plus facilement vos premiers écrits. Ayez toujours à l’idée que plus vous simplifierez votre rédaction avec l’utilisation de mots justes, plus vous serez comprise par l’internaute, mais également par Google ! Et surtout, pensez à suivre une formation qui vous permettra de vous professionnaliser en rédaction de contenu et qui fera de vous un rédacteur web reconnu !

rédactrice web freelance débutante
rédactrice web freelance débutante

1. Collez au thème de votre article de blog ou de votre page de site web

Ne vous laissez pas entraîner par le flot de vos pensées… On connaît bien le fameux « une pensée en entraînant une autre… » et vous vous retrouvez parfois à mille lieux de votre sujet initial. Comment voulez-vous que votre lecteur suive le fil et que Google procède au bon référencement de votre page ?

Pour cela, en tant que bon rédacteur web qui connaît son métier, préparez à l’avance le plan de votre article ! Titre 1, titre 2, etc. avec les mots-clés qui vont bien. Vous vous faciliterez la tâche et aurez plus de chance de rester dans le sujet du paragraphe.

2. Choisissez vos mots-clés de façon précise

Choisissez le mot-clé principal de votre page après avoir consulté le nombre de requêtes dont il fait l’objet par mois. Plus le mot-clé a un nombre important de requêtes mensuelles, plus il vous sera difficile d’obtenir un bon résultat dans les SERP de Google.

Regardez les mots-clés annexes qui peuvent tout à fait correspondre au thème de votre page et qui sont moins utilisés, vous aurez ainsi plus de chance de ranker en meilleure position.

Les mots-clés de niche sont comme le marché du même nom. Plus vous vous adressez à un public pointu, plus vous avez des chances de vendre. C’est exactement pareil avec un mot-clé moins concurrentiel. Bon il ne faut pas non plus tomber dans l’excès et tenter sur un mot-clé qui n’a aucune ou très peu de requêtes, nous sommes bien d’accord. 

3. Ne perdez jamais de vue que vous devez apporter une réponse au lecteur

Ne faites jamais de remplissage ! C’est le meilleur moyen de faire fuir votre visiteur ! Il vaut mieux rédiger un texte peut-être plus court, mais de qualité, plutôt qu’un contenu de 2 000 mots avec du blabla qui n’intéressera personne ! 

Posez-vous toujours la question suivante : est-ce que ce que je suis en train d’écrire apporte une réponse au lecteur ? Sortez de votre costume de rédacteur web freelance et regardez votre texte comme si vous le découvriez. Vous devez absolument garder à l’esprit qu’une réponse doit figurer dans votre contenu, un peu comme si vous rédigiez un guide ou un livre qui solutionne une recherche.

4. Votre page de contenu doit avoir des phrases courtes !

Ne vous lancez jamais dans une phrase qui ne s’arrête jamais, où l’utilisateur cherche à bout de souffle le maudit point final ! L’expérience montre également qu’une phrase courte est mieux comprise par Google. Cela va également alléger votre contenu et surtout donner du rythme à votre phrase. 

Prenez l’exemple des copywriters et des pages de vente. Regardez attentivement la longueur des phrases. Elles sont toutes très courtes et percutantes. Ce style est bien évidemment approprié au copywriting et une rédactrice web freelance ne va pas utiliser des phrases aussi courte. Je prends uniquement cet exemple pour vous montrer l’importance de la longueur de la phrase dans un contenu web.

5. Prenez des pauses régulièrement en rédaction we;

rédaction web freelance

Une rédactrice web freelance débutante ne peut travailler 7 heures d’affilée. Il faut pour cela prendre l’habitude. Imaginez-vous avoir réussi votre examen au permis de conduire et partir à Lille si vous habitez Perpignan sans faire de pause… Impossible ! Votre nouvelle qualité de rédactrice de contenus et tout ce qu’implique le métier de rédacteur web n’échappent pas à la règle des 2 heures de travail –  10 minutes de pause !

Sortez prendre l’air ou buvez un café (mais pas trop non plus hein !) vous reprendrez votre rédaction de contenu plus facilement ! 

D’autre part, pensez à aérer votre pièce, Covid ou pas Covid d’ailleurs ! Une atmosphère saine est beaucoup plus propice à la rédaction. 

Enfin, vous avez le droit de vous offrir un petite sieste si le cœur vous en dit ! (pour mémoire le œ c’est alt + 0156 ! haha)

6. Utilisez un vocabulaire approprié à l’expérience utilisateur (l’UX)

La qualité de la rédactrice web freelance est sa capacité d’adaptation au lecteur. Internet représente toutes les strates de la population. Ainsi, chaque personne possède son propre niveau de compréhension. On ne lit pas un livre de Kant de la même façon que les livres à l’eau de rose de Barbra Cartland ! 

Votre rédaction doit donc être en rapport avec les clients, tant en mots techniques, qu’en ton utilisé. Votre article de blog représente l’image l’exacte de ce que désire transmettre l’entreprise : ses valeurs, ses compétences, sa marque, etc. Ne perdez jamais cela de vue. Votre client doit toujours vous préciser le ton et le niveau de qualité qu’il désire.

7. Pensez à insérer des listes à puces ou numérotées dans votre rédaction web

Là encore on pense à la clarification des phrases et du contenu ! Vous n’êtes pas sans savoir qu’intégrer une liste est bien plus facile que de longues phrases à rallonge qui durent, durent, durent et perdent l’esprit du lecteur.

La réponse doit être facile à trouver, la recherche doit être courte ; l’évaluation et la popularité de votre blog en dépendent. Là encore pensez expérience utilisateur ! C’est un mot que vous entendrez souvent si vous êtes fidèle au blog de Rédaction Zen. 

Toujours dans l’objectif de satisfaction de Google, ces listes sont très souvent plébiscitées par les robots qui passent des milliards de page en revue sur internet. Vous en aurez sûrement entendu parler lors de votre formation en rédaction web.

Ces listes contribuent donc au référencement de votre site ou de votre blog, surtout si vous y mentionnez les bons mots-clés !

8. Pensez illustrations, photos et images optimisées pour le référencement web

Poursuivons notre liste avec un point qui a plus d’importance qu’on pourrait le croire : l’optimisation des photos, illustrations et images qui doivent être raccord avec votre mot-clé et qui vont participer au référencement SEO de votre site. 

Hé oui, la rédactrice web freelance n’est pas qu’une gratte-clavier (néologisme ! ;o)))), j’adoore – fin de la disgression ! Elle est également apte à participer au référencement SEO de la page, même s’il existe le métier de référenceur SEO qui travaille sur d’autres points du site, comme les backlinks ou points beaucoup plus techniques.

Pour en revenir au référencement SEO, Google donne aujourd’hui une importance aux images. Pensez donc à optimiser le titre, la description et le texte alternatif (qui vient s’afficher par défaut si l’image rencontre un problème d’affichage). C’est autant de code HTML que Google va parcourir et rattacher à votre page. Vigilance donc !

9. Relecture de votre rédaction

On n’insiste jamais trop sur le besoin de relecture d’un texte ! Suivez une super astuce, non deux, enfin trois ! 

  • Relisez le lendemain matin si vous avez écrit l’après-midi ou l’après-midi si vous avez écrit le matin ! Votre esprit reposé va trouver plus facilement les coquilles ! 
  • Relisez-vous à haute voix ! Votre oreille va jouer un rôle de correction malgré vous ! 
  • Passez votre texte à un correcteur orthographique. Petite astuce, le correcteur de Google Drive n’est pas trop mauvais pour les fautes d’orthographe ! Je l’utilise après un premier correcteur et il me retrouve quelquefois des phôtes ! 
rédaction web freelance rédacteur

10. Faites de bonnes nuits de sommeil ! La rédaction web ça fatigue !

Rédactrice web débutante, vous allez voir qu’écrire une journée durant est très fatigant si l’on n’est pas encore rodée en tant que gratte-clavier (celle là je l’adore ! bref je m’égare !!). Outre les poses, pensez à faire un véritable break et à privilégier de bonnes nuits de sommeil

Il m’arrive parfois, lorsque j’ai de nombreux textes en commande de me dire : bah je vais écrire le soir… même si j’en ai la capacité, je me refuse à le faire parce que la fatigue de la journée aidant (ou plutôt n’aidant pas dans ce cas) j’ai bien trop peur des coquilles et autres maladresses. La concentration ne peut être toujours au rendez-vous, we’re only human after all comme dit la chanson !Moralité, travaillez en journée, travaillez le soir mais jamais jusqu’à pas d’heure ! Vous ne devez pas être esclave de vos textes, c’est tout le contraire ! Vous devez prendre plaisir à rédiger pour vos clients !

See ya !

Tenzin Tsémé Rédaction Zen


Tsémé
Rédactrice en chef
Responsable éditoriale
Rédaction Zen

Cet article a 2 commentaires

  1. Sylvie

    Super ! Le pense-bête de la rédac débutante. À (alt 0192 !) imprimer et à afficher au-dessus de son bureau. Merci Tsémé ! 🙂

  2. Tsémé

    Merci Sylvie ! Je rédige ces articles avec tout mon cœur ! (Alt 0156 haha) !!

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité